BON PLAN : Darwin océan climax, le festival hybride qui fait du bien à tes oreilles et qui éduque ta conscience.

Conformément à mon manifeste de bonne conduite et de « j’écris ce que je veux », cet article n’est en aucun cas sponsorisé, parrainé, rémunéré ou je ne sais quoi d’autre.
Toutes les images sont la propriété de Océan Climax Festival

Du 8 au 11 Septembre 2016, Bordeaux accueille un évènement haute tension, un truc qui va te donner un coup de jus dans tout ton corps (un agréable promis, pas un à la « Maman j’ai raté l’avion »). Ce truc c’est la seconde édition du Darwin Océan Climax. Alors, sort ta panoplie du festivalier, ils vont avoir du boulot mon coco.

 

Un éco festival engagé.

 

A l’origine du projet, l’ONG Surfrider Foundation s’est associée à l’agence Playground et à l’écosystème Darwin afin de réaliser un projet mailant musique et écologie. L’association fêtant l’année dernière ses 25 ans, et ce, non loin de la COP21, son but était de faire de cet anniversaire quelque chose de grand, assez en tout cas pour mobiliser les gens sur les enjeux climatiques, particulièrement la protection des océans, qui n’a pas d’assez grande voix habituellement pour s’exprimer autour des débats internationaux sur l’environnement.

Cette année, Emmaüs Gironde vient s’ajouter au partenariat pour la préparation de l’évènement. La thématique sociale s’invite donc dans les « talks » du festival, notamment la question des réfugiés climatiques et de leur accueil. Avec cette dimension en plus et la nouvelle scène, les organisateurs espèrent plus de festivaliers, pour une plus grande prise de conscience.

 

Le discours se veux encourageant et attractif. Pour réunir le plus gros des foules, et les concerner, l’idée était de faire un festival aux multiples facettes : une dimension environnementale et une dimension plus artistique devaient résonner en coeur. L’écosystème accueille donc pour la deuxième année consécutive, skateurs, street artistes, politiques, militants, scientifiques et groupes de musique.

Comme tout festival engagé, tout ce petit monde et toi même, futur spectateur, allaient pouvoir profiter des installations prévues : une optimisation de la dessertes des transports en commun, aménagement low-tech et up-cycling, l’alimentation en énergie verte, et comme tous les jours à Darwin, une alimentation bio et locale et un tri et recyclage maximisé des déchets.

Pour finir ce paragraphe particulièrement long, je me dois enfin de préciser que les conférences « talks et sciences » pour objectif final la rédaction d’un « Appel de Darwin », appel, soumis aux candidats à la présidentielle, avec des engagements en matière écologiques et sociales.

Si t’as lu le gros paragraphe et que t’es convaincu, tu peux prendre ta place par ICI, sinon tu peux lire la suite de l’article.

 

En plus de ton coeur, tes oreilles et tes yeux vont en prendre plein les mirettes.

 

Oui, je viens de sortir l’expression la plus vieille que t’ai jamais entendu. Que veux-tu, les expressions de grand mère, c’est mon bail, je pèse dans le granny game. Mais laisse moi te dire une chose : cette année, la programmation est fournie mon petit !
Il est prévu que 19 groupes différents mettent le feu à la scène, des artistes bordelais locaux comme Ariel Ariel ou Bengale aux artistes internationalement reconnus comme Selah Sue, Air, Cassius, Métronome, Darius, Odezenne, et bien d’autres.

Toute la programmation est visible ICI.
Si les noms t’ont fait un effet boeuf, tellement que t’en es tout émoustillé, sache que tu peux prendre ta place par ICI, sinon tu peux lire la fin de l’article.

 

  • LE PLUS : Est-ce que j’ai vraiment besoin de te le dire ? Tu vas pouvoir enfin sortir la tête de ton nombril et te confronter aux problèmes du monde, avec des gens super intéressants. Tout ça en musique, et pour un prix peu cher : c’est 37euros la journée, 69euros les deux jours, et 79euros les trois jours.
  • LE MOINS : Je ne crois pas qu’il y ait d’aire de camping prévu (peut être pour les prochaines années ?), mais si tu décide d’y aller et que tu n’habite pas Bordeaux, tu vas devoir trouver un ami chez qui loger (ou ta voiture hein, pas de jugement ; ou au contraire un hôtel 5 étoiles, ma foie, pourquoi pas).

 

J’espère te voir au festival jeune padawan. Si tu me cherche, je devrais être près de la scène, un grand sourire collé sur mon visage et des lunettes qui font trois fois la taille de ma tête sur le bout du nez. En attendant, je te prie de passer la bise à ton chat, et pour patienter jusqu’à début septembre, je te laisse avec plein de liens cool :

Océan Climax Festival :

Leur siteFacebookTwitterInstagram
Si tu veux prendre ta place maintenant parce que j’ai enfin réussi à te convaincre, c’est par ICI.

Pour nous retrouver nous, nous, nous, encore nous et toujours nous :

FacebookTwitterInstagram

 

NOLWENN DELAGE
Stagiaire
Graphiste junior

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s